L’importance du test de protéinurie chez une femme enceinte

Test de protéinurie femme enceinte

Tous les médecins ou autres professionnels de la santé, n’importe quelle personne ayant déjà passé par l’accouchement, ne sauraient que préconiser un suivi de grossesse régulier pour les femmes enceintes. Il est primordial de connaitre l’état de santé de la mère et le développement du bébé pour éviter toutes complications pendant la période de grossesse ou durant la maternité. C’est pour cela qu’un test particulier est nécessaire pendant les contrôles, le test de protéinurie. Qu’est-ce que c’est, et pourquoi ce test est important pour une femme enceinte ?

Qu’est-ce qu’une protéinurie ?

En médecine et en biologie, le suffixe « urie » à la fin des termes utilisés est une appellation associée à l’urine. La protéinurie, un terme composé de deux mots, dont « protéine » et « urine », représente le taux anormal de protéines, plus précisément l’albumine, dans les urines. Ce taux anormal pourrait indiquer la présence d’une maladie liée au rein, d’où l’importance du test chez une femme enceinte. C’est une étape capitale à effectuer pendant le suivi de grossesse. Pour en savoir plus sur le sujet, cliquez sur proteinurie grossesse.

Pourquoi le test est-il important pour une femme enceinte ?

Le changement fréquent du taux d’hormones pour les femmes enceintes peut avoir un effet sur la fonction rénale. Aussi, le régime de filtration des reins pendant la grossesse va augmenter par rapport à la normale, un régime pouvant atteindre facilement les 150%. Une maladie liée aux reins va avoir des effets non désirés sur la croissance du fœtus, par la fonction de distribution et de filtration que peut exercer le système rénal. Des effets pouvant causer la naissance prématurée du bébé. La survie du bébé sera même réduite de moitié, dans le cas où la mère doit être mise sur dialyse pendant le développement du fœtus. Il existe une connexion entre la présence irrégulière de protéines dans l’urine, et la fonction rénale d’une personne. Dans la majorité des cas, c’est souvent en lien avec une pathologie rénale, un diabète, et quelquefois avec une infection urinaire, d’où l’importance du test de proteinurie grossesse. Le bon taux de protéinurie pour une femme en excellente condition physique doit être compris entre 50 et 100 mg par jour, plus précisément toutes les 24 heures. Il n’existe presque aucun symptôme pour un taux de protéinurie élevée, elle peut même être parfaitement furtive. C’est pour cela qu’il est nécessaire de faire un suivi de grossesse régulier, non seulement pour avoir une tranquillité d’esprit en période de grossesse pour la femme, la famille et ses proches, mais aussi pour préserver le bon développement du futur bébé.

Qu’est-ce qui pourrait causer une protéinurie, et que faut-il faire lors de sa détection ?

Pendant la période de grossesse, une protéinurie est souvent causée par un effort physique trop important, une infection urinaire, un effet secondaire d’un quelconque médicament, ou encore un stress trop élevé. Dans un cas plus poussé, la présence importante de protéine dans les urines peut être liée à une maladie telle que le diabète, une insuffisance cardiaque, un cancer de la vessie et d’autres maladies rénales. En cas de détection lors du test de protéinurie, le plus important est de garder son calme et de ne pas céder à la panique, surtout pour une femme enceinte. Même si la protéinurie est dangereuse pour la santé de la mère et du ou des bébés qu’elle porte, une détection à temps et une bonne prise en charge vont permettre de résoudre le problème. Il existe un grand nombre de femmes enceintes qui sont passées par cette phase malencontreuse, mais qui réussissent parfaitement à mener leurs grossesses à terme.