12 choses que vous devriez apprendre des enfants

Les enfants ont la capacité de nous transmettre leurs ambitions, leur volonté de vivre, leur joie, leur façon de s’adapter facilement au changement… Les enfants ont l’impulsion de vivre, le désir de savoir et le plus grand exemple d’insouciance dans la vie de tous les jours.

Il y a beaucoup à apprendre d’eux, en fait nous devrions tous redevenir des enfants. C’est pourquoi vous allez aujourd’hui découvrir 12 aspects que vous devriez tous apprendre des enfants.

Tu es si petit et tu m’apprends tant de choses

“Tu es si petite, mon enfant, mais tu m’apprends tant de choses. Grâce à vous, je sens que le monde est beaucoup plus beau, plus amusant et plus intéressant, et qu’il n’est pas aussi compliqué que je le pensais. C’est toi qui me fais réaliser à quel point il est important de rire de tout ce qui est stupide.

Je sais que votre amour est sincère, sans masques, ainsi que vos mots drôles, apparemment dénués de sens. mais qu’ils acquièrent en fait un sens énorme.

Vous m’apprenez à tout voir avec des yeux différents, des yeux transparents et sincères, non encore contaminés par les conventionnalismes et les clichés que la société nous impose.

Avec vous, tout est simplement différent, nouveau, inattendu, plein d’illusions ! Vous aimez sans rien attendre, vous vivez chaque instant intensément comme si c’était le dernier, et tout cela me fait sentir comme un homme nouveau, vivant, renouvelé”.

12 choses que nous devrions apprendre des enfants

1. L’émotion

N’ayez pas peur de vous exciter comme des enfants face à un nouveau travail, un nouvel amour ou de nouvelles amitiés… Laissez-vous emporter par les petites choses de la vie quotidienne et par chaque objectif que vous atteignez.

L’émotion, tout comme la motivation, est le moteur qui vous permettra de réaliser vos rêves, ne l’oubliez jamais. Les enfants n’ont pas peur d’exprimer leurs émotions. Les enfants vivent pleinement leurs émotions.

2. Ne pas avoir peur de ce qui est nouveau

Il vaut mieux regretter ce que vous avez fait que d’éprouver des remords pour ce que vous n’avez pas fait. Retirez de votre répertoire des phrases comme “Et si j’avais eu ce rendez-vous avec cette personne que j’aimais tant”, “Et si j’avais pris ce travail qui me faisait peur”.

La réalité n’est pas faite d’hypothèses, et parfois une petite dose de risque est nécessaire pour aller de l’avant. Ne vous limitez pas, allez de l’avant. Ayez la curiosité et le courage d’un enfant. Les enfants s’émerveillent des nouvelles choses ou expériences, ils n’en ont pas peur.

3. S’amuser comme des enfants

Faites comme les enfants, laissez les préjugés ou l’opinion des autres derrière vous. Les enfants s’amusent, rient et se réjouissent de la vie, parce qu’ils ne se soucient pas de ce que disent les gens autour d’eux. Les enfants ne pensent qu’à vivre le moment présent.

Profitez de chaque petite chose, souriez chaque matin devant le nouveau jour et peignez votre quotidien avec une touche d’humour.

4.Soyez curieux

Perdre la curiosité, c’est un peu comme mourir de l’intérieur. Soyez curieux d’apprendre de nouvelles choses, de découvrir des endroits que vous n’avez jamais vus auparavant… La curiosité est ce qui contribue à notre pleine réalisation. 

5.Soyez sincère

Souvent, les adultes ne sont pas libres de parler, ils ressentent de la peur ou de la honte. Ils ne savent pas si les autres aimeront ce qu’ils disent, comment ils réagiront, s’ils seront contrariés.

Si vous disez ce que les autres voulaient entendre, vous ne vous sentez pas bien dans notre peau. Débarrassez-vous de ce fardeau, parlez sincèrement… comme des enfants.

Si vous ne êtes pas honnêtes, vous ne donnerez pas aux autres la chance de vous connaître, ni même à vous-mêmes.

6. Profiter du moment

Ils disent “profitez des bons moments, car les mauvais viennent seuls”. Vivre, profiter de la vie, profiter de chaque instant de loisir.

Souvent, lorsqu’une maladie frappe à votre porte ou lorsqu’un être cher vous quitte, vous réalisez beaucoup de choses. Peut-être devriez-vous être plus conscients que vous ne êtes “ici” qu’en passant.

7. L’amour sans raison

Pourquoi avez-vous si peur de l’amour ? Les enfants aiment sans savoir pourquoi. Ils ne pensent pas que leur animal mourra un jour ou que leur amour d’enfance à l’âge adulte ne sera qu’un lointain souvenir.

Peu importe demain, profitez d’aujourd’hui. L’amour est l’une des plus belles choses que l’on puisse vivre, pourquoi en avez-vous si peur ? Avez-vous peur de la souffrance ? Tout passe, même la souffrance… il suffit de penser que la vie vaut la peine d’être vécue.

8. S’adapter aux changements

Lorsqu’il s’agit de s’adapter au changement, les enfants sont de véritables enseignants. Les enfants peuvent changer de maison, d’école ou d’État, mais rien ne se passe.

Et que pourrait-il arriver à un adulte ? Le changement sert à renouveler et à enrichir nos vies.

9. N’ayez pas peur de tomber, vous vous relèverez.

Avez-vous déjà vu un enfant tomber par terre sans se relever ? C’est ainsi que la vie fonctionne : votre esprit est souvent le seul qui vous impose des limites.

Des phrases comme “Je ne le ferai pas de peur de ne pas réussir” ne font que vous ancrer au point où vous en êtes sans vous donner la bonne impulsion pour continuer notre chemin.

Tomber pour se relever, il n’y a pas de mal à cela.

10. Ne pas accorder trop d’attention aux adultes

Vous accordez trop d’importance à ceux qui vous entourent. Est-ce vraiment ce que vous voulez ?

Écoutez votre cœur, agissez en fonction de ce que vous êtes.

11. Demander sans peur et sans honte

Quel mal y a-t-il à demander ? Pensez-vous avoir l’air idiot en posant une question ? C’est le contraire : demander montre votre humilité et votre désir de connaissance.

12. Reposez-vous, ne forcez pas votre corps

Quand un enfant est fatigué, il s’endort… très souvent, le manque de repos vous fait tomber dans un stress chronique qui ne vous permet pas de vivre. Prenez une grande respiration et prenez le temps de reprendre des forces.

Pour conclure : redevenez des enfants et ne perdez jamais espoir. Comment faire ? En ayant toujours un enfant à vos côtés.