4 façons de changer la couche de votre bébé

Changer les couches d’un nouveau-né demande de la patience aux parents et des gestes adroits. La meilleure façon de changer la couche sale calmement est de la synchroniser avec le moment où le bébé est calme. En outre, les parents doivent observer si le bébé n’est pas disposé parce qu’il est mal à l’aise avec quelque chose.

Dans tous les cas, il est important que le changement de couches ne soit pas oublié car l’enfant va pleurer ou piquer une crise, car le manque de changement fréquent de couches peut provoquer des éruptions inconfortables comme l’érythème fessier. L’idéal est de changer la couche environ huit fois par jour, surtout quand on remarque que l’enfant a fait pipi ou caca.

Voici quelques moyens de changer la couche de votre bébé et de faire de ce moment un moment de tranquillité :

1 – Un moment de contact et d’affection

Pour que votre bébé se sente bien lors du changement de couches, les parents doivent en faire un moment de contact et d’affection en lui faisant de brefs massages, en lui parlant, en l’embrassant et même en lui étirant doucement le corps. Lorsqu’un climat agréable est créé et que des mouvements sont effectués qui provoquent de bonnes sensations, en plus de la détente, l’enfant associera le changeur à l’interaction agréable avec la mère.

Un bon conseil que les parents doivent connaître est de vérifier si l’enfant ne peut pas se détendre en associant l’échangeur à des sentiments de peur, en étant placé dans cet espace lorsqu’il a reçu un mauvais médicament ou qu’il a subi une procédure ennuyeuse et douloureuse.

2 – Une occasion ludique

Les bébés très actifs peuvent ne pas aimer qu’on change leurs couches parce qu’ils doivent arrêter d’explorer ou de continuer à faire ses activités. Si c’est le cas, le moment du changement de couche bébé doit être adapté pour devenir une occasion ludique. Pour ce faire, les parents doivent fredonner, apporter des jouets et faire les mouvements faits sur le corps du bébé pendant la partie de changement du jeu, comme s’il s’agissait d’une danse.

3 – Une distraction au centre de l’attention

Si l’enfant se concentre facilement sur les choses qui attirent son regard, il sera probablement irrité de regarder le plafond pendant que les parents changent leurs couches. La solution peut être de mettre un mobile sur place, un parent jouant avec des marionnettes pendant que l’autre change la couche, ou même de mettre un film ou une émission de télévision que le petit aime quand il change la couche.

4 – Accepter les “arrêts au stand”

Le changement de couche ne doit pas nécessairement être une procédure que les parents essaient d’effectuer le plus rapidement possible afin que l’enfant ne se fâche pas en voulant se lever et quitter la table à langer. Les parents peuvent laisser l’enfant se lever pendant la procédure en faisant de petits “arrêts au stand” pour jouer avec lui et reprendre la procédure entre les arrêts. 

Pour la réussite du changement de couche, outre l’attention particulière des techniques indiquées ci-dessus, les parents doivent être attentifs à effectuer la procédure dans des situations favorables telles qu’après l’alimentation, lorsque l’enfant est plus calme, et avec l’enfant actif et sans somnolence.