Carrière et maternité : comment relever les défis ?

Publié le : 16 octobre 20206 mins de lecture

Après la période de congé de maternité, la femme devra concilier l’attention du bébé avec la routine de travail. La reprise de sa carrière professionnelle n’est pas un moment facile, elle doit donc être plus organisée et plus pratique dans ses activités quotidiennes. Avec un peu de soin et de planification, il est possible d’équilibrer le défi d’être à la fois une bonne mère et une professionnelle qui réussit. Toutes les femmes salariées ont droit à un congé de maternité. Cette période varie entre quatre et six mois. La loi garantit également que la professionnelle enceinte ne peut être licenciée sans motif valable à partir de la confirmation de la grossesse et jusqu’au cinquième mois après l’accouchement. Après l’accouchement, elle a droit à deux pauses de 30 minutes pour l’allaitement chaque jour jusqu’à ce que le bébé ait six mois. Lorsqu’elles reprennent leur carrière professionnelle, les défis les plus courants pour les femmes consistent à trouver une personne de confiance pour s’occuper de leur bébé, ainsi qu’à rester concentrées sur leur travail, afin de retrouver le rythme de leurs activités. Certaines attitudes permettent de surmonter ces difficultés et d’éviter que les femmes ne deviennent trop anxieuses. Dans l’environnement de travail, par exemple, il est important d’avoir une routine bien planifiée afin que les tâches ne s’accumulent pas. Chez nous, les actions doivent également être réfléchies à l’avance. Idéalement, la phase d’adaptation de l’enfant avec la nouvelle aide-soignante ou dans une crèche devrait avoir lieu avant la fin du congé de maternité, afin que la mère puisse suivre le processus.

Gérez vos émotions

Certains sentiments tels que la culpabilité, l’insécurité et l’angoisse apparaissent généralement au moment de quitter l’enfant et d’aller travailler. Une suggestion pour les minimiser est de partager les informations avec d’autres mères qui ont vécu cette situation. Il existe également des livres spécialisés sur le sujet et plusieurs textes sur Internet qui aident à comprendre et à contrôler ces émotions. Aussi difficile que cela puisse être, le retour à la routine professionnelle est une étape importante, car la valorisation professionnelle contribue à accroître l’estime de soi des femmes. En outre, il est nécessaire de compléter le budget familial, qui est désormais plus important. Afin de réduire l’inconfort de ne pas être présente dans la vie de l’enfant comme auparavant, la mère doit tirer le meilleur parti du temps passé avec son enfant. Même si elle n’a pas beaucoup d’heures disponibles pour rester avec lui, ajoutez de la qualité aux périodes qu’elle passe ensemble. Jouer, parler et chanter. Ces occasions sont uniques et doivent être spéciales. Avec de la patience et de la détermination, le professionnel sera capable de bien gérer les obligations familiales et professionnelles.

Comment réussir sa carrière sans renoncer à suivre le développement de son enfant ?

La carrière est l’un des principaux points de conflit lorsqu’une femme devient mère. De nombreuses femmes abandonnent leur carrière pour s’adapter à la nouvelle dynamique familiale, ceci lorsqu’elles ne sont pas chassées du marché du travail. Et les données ne mentent pas, selon une recherche, 50 femmes sont licenciées jusqu’à deux ans après leur congé de maternité.

– Concilier statut de mère avec statut de femme active

Autrement dit, il est urgent de transformer les mentalités. En emboîtant le pas des pionnières qui conjuguent déjà carrière et maternité. Comment ? Nulle recette, mais de l’instinct. Avant tout, celui de s’être construit une sphère intime qui permet de faire match gagnant. Comme on largue une camisole, elles ont commencé par dépoussiérer les mythes psy obsolètes qui pèsent sur la maternité. Une cancérologue pédiatrique et mère de deux garçons résume : rester loyale envers elle-même et ne pas renier ses choix de carrière, ni pour eux, ni à cause d’eux, c’est aimer ses enfants. Ils existent en dehors d’elle, et elle, en dehors d’eux. Le lien s’inscrit dans la liberté d’être comme individus. Ils sont son souffle, son métier aussi. Son équilibre tient dans cette intrication, c’est ce qui fait d’elle une mère pas trop bancale, même si, en travaillant à l’hôpital de 7 heures à 20 heures, elle cumule les manquements.

La profession d’entraîneur : une excellente opportunité de carrière pour les mères.

Le marché du coaching est une excellente opportunité de carrière pour les femmes qui recherchent une plus grande flexibilité pour gérer la dynamique familiale et passer plus de temps avec leurs enfants.

– Concilier vie professionnelle et vie personnelle ;

– Découvrez de nouvelles forces et de nouveaux talents pour vous réinventer ;

– Développer et éduquer les enfants pour qu’ils soient plus heureux et plus épanouis ;

– Pour mener des relations plus positives et plus durables ;

– Avoir plus de confiance en soi, d’estime de soi et de connaissance de soi ;

– Gérer le temps et être plus proactif ;

Plan du site