Comment se faire des amis après la maternité ?

Certains disent qu’être mère, c’est comme rejoindre un club exclusif mais universel. Soudain, des étrangers vous sourient et des femmes tirent la conversation dans la file d’attente du supermarché. Les enfants vous font inévitablement rencontrer leurs voisins dans un bâtiment qui était jusqu’alors pratiquement anonyme. Oui, avoir un bébé est une nouvelle occasion de se faire des amis. 

Chaque mère a autant besoin de bons amis que d’une chaise d’allaitement ou d’une poussette sûre et robuste. La nouvelle mère prend de la distance pour comprendre comment gérer toutes les nouvelles choses qu’elle apprend. Cette distance éloigne souvent certaines amitiés. “Il est impossible de dire que rien ne changera la façon dont une femme devenue mère regarde le monde qui l’entoure, et cela inclut les relations. Mais il est très important d’avoir le soutien de quelques amis avec lesquels elle partage ses préoccupations et ses petites réalisations dans sa vie quotidienne avec son bébé, ajoute-t-elle.

Voici donc le casting idéal que toute nouvelle mère devrait avoir à ses côtés. Vérifiez si vous avez déjà des amis de ce genre et conservez vos numéros en numérotation rapide sur votre téléphone portable.

1. Ami qui a déjà des enfants

C’est sans aucun doute la première amitié dont toute mère a absolument besoin. L’amitié qui est la plus fréquente après la maternité. Après tout, votre nouveau passe-temps favori est l’échange d’informations (ou de figurines) sur la vie avec les enfants.

Elle dit qu’au départ, c’est vers ses amis qui avaient déjà des enfants qu’elle s’est tournée pour obtenir des conseils ou des astuces. Ils aident en donnant des conseils au couple, sur la façon de s’occuper du bébé et même avec des vêtements pour compléter la layette. Ils connaissent également les meilleurs magasins pour acheter des choses pour le bébé et où trouver des couches en vente

2. Ami célibataire

Ils admirent votre bébé sans vous donner de conseils. Ils sont en mesure de lui accorder toute l’attention nécessaire. Ils profitent authentiquement de sa compagnie. Les amis célibataires (et sans enfant) finissent par “adopter” votre bébé. Ils le dorlotent et lui demandant toujours comment il va. “J’ai des amis qui me proposent même de rester avec elle quand j’ai un rendez-vous”, dit Leah.

Ils ont aussi un lien avec votre vie antérieure, ils ne vous  considérent pas seulement comme une maman. Ils vous considérent comme une professionnelle, une athlète, une artiste. Ils vous rappellent vos intérêts et vos passions qui se sont peut-être endormis en raison de la maternité.

3. Ami d’enfance

Après l’arrivée du bébé, la séparation des amis qui n’ont pas d’enfants est inévitable. L’évolution de votre relation peut vous suprendre. Vos priorités et vos conversations changent, après tout, votre univers tourne maintenant autour de votre bébé.

Si certaines relations ne résistent pas au changement, d’autres acquièrent une nouvelle dimension. Les vraies amitiés survivent après le retrait initial, mais vous avez un rôle à jouer dans ce processus. Essayez de prendre au moins dix minutes de la journée pour appeler un ami ou écrire un courriel. Les rencontres se feront de plus en plus rares, mais faites au moins comprendre que vous n’avez pas oublié ces êtres chers.

4. Ami généreux

Cet ami est particulièrement important pour les femmes qui sont très occupées mais qui ne se sentent pas à l’aise pour demander de l’aide. La vérité est qu’il y a des moments dans la vie où il n’y a pas d’autre choix que de faire confiance à d’autres personnes. Il n’est pas nécessaire de l’appeler pour être disponible.

Cette générosité peut même s’appliquer aux changements dans la vie sociale de la nouvelle mère. Lorsque vous commencez à refuser des invitations à sortir, certaines personnes ne comprennent pas et se retirent 

Les amitiés généreuses non seulement comprennent cette nouvelle phase de votre vie, mais veulent aussi y participer.

5. Ami rationnel

Si vous êtes émotive, après la maternité, vous aurez besoin d’une amie pour voir les choses telles qu’elles, sans exagération. Ils aident également à filtrer les milliers de conseils qui devraient vous être prodigués en matière de soins et d’éducation des enfants.

6. Un bon ami pour la vie

C’est un fait : certaines personnes voient la vie avec plus de légèreté et d’enthousiasme que d’autres. Par conséquent, être proche d’un bon ami de la vie vous fait vous sentir animé et encouragé pour les petites difficultés quotidiennes.

7. Amis virtuels

Internet est l’un des principaux outils permettant de nouer des relations, de partager des expériences et d’échanger des informations. En ce qui concerne la garde d’enfants, il ne pourrait en être autrement. Il existe des dizaines de blogs et de groupes de réseautage social qui discutent exclusivement de questions liées à l’univers maternel.

Dans ces espaces, entre les conseils sur la façon d’enlever sa couche ou sa tétine ou sur la façon de faire manger ou dormir son enfant, les amitiés se nouent facilement. “Nous nous unissons, nous nous consolons et nous nous embrassons même si c’est virtuellement”, dit Beatriz Sogaib, journaliste et blogueuse de Mãe da Cabeça aos Pés.

Etre mère ne doit pas être un obstacle pour avoir une vie sociale active et pleine d’amis, tant qu’il y a de la flexibilité. Vous pouvez inviter vos amis à une réunion dans votre propre maison. Sinon, vous pouvez compter sur votre grand-mère (ou une nounou) pour sortir sans l’enfant. Créer des liens d’amitié avec d’autres mères permet également de programmer des activités qui permettent l’interaction des enfants.