Conseils pour protéger votre enfant contre la pédophilie

Lorsqu’il s’agit de protéger les enfants, les parents et les tuteurs ne mesurent pas les efforts déployés. Le but est de permettre aux enfants et aux adolescents de grandir dans des conditions de sécurité optimales. Cependant, la protection des enfants contre la pédophilie est une tâche difficile.

C’est une affaire très délicate qui demande un calme et une tranquillité totale de la part des adultes. L’enfant doit être en sécurité, mais cela n’arrivera que si les adultes sont en sécurité. En savoir plus sur le sujet est la première étape dans la recherche de cette sécurité.

Pédophilie : la loi française

Il est essentiel de connaître  la législation pour savoir ce qui est formellement considéré comme de la “pédophilie” en cas de procès. La loi française ne décrit pas la pédophilie, mais les passages à l’acte sur mineur. Comme une agression sexuelle, l’atteinte sexuelle sur mineur par une personne majeure est puni par l’article 227-25 du code pénal. La corruption de mineur, l’article 227-23 et 227-22, décrit cet acte d’exposer un mineur à des images ou des propositions sexuelles. 

Outre la loi en question, la “pédophilie” ne signifie pas seulement abus sexuel en soi. Mais que “le mot ‘pédophilie’ est utilisé pour caractériser diverses situations, allant de l’abus sexuel à la pornographie enfantine.

En d’autres termes : tant l’acte sexuel lui-même que la production et la diffusion de matériel sont des crimes punis par la loi.

Comment la psychologie peut-elle aider ?

Comprendre un peu de la psyché de l’enfant pour savoir comment l’approcher afin de prévenir les agressions. De peur de terroriser les enfants, lorsqu’il s’agit de les approcher. Les parents peuvent finir par ne pas laisser le message clair. Ils  laissent les enfants désorientés ou vivant constamment dans la peur du monde.

Mettre en garde les enfants contre la pédophilie est un acte qui va au-delà de la “mise en garde contre le danger”. Expliquer aux enfants les parties du corps, les soins qu’un enfant devrait recevoir conduisent à la connaissance de soi de l’enfant. Cela aide l’enfant dans son développement psychologique dans son ensemble et pas seulement “contre le danger”.

Lorsque vous considérez cette alerte comme une “alerte aux soins” et pas seulement comme une “alerte au danger”. Les enfants continuent à grandir en bonne santé, amoureux et sachant comment résister à tout malaise au lieu de grandir en ayant peur de se confier.

Les responsables doivent commencer leur démarche : l’amour, l’affection, les soins, la connaissance, et non la peur.

Conseil pour prévenir la pédophilie

1. Enseigner les parties du corps

Enseignez les noms des parties du corps et essayez d’indiquer à l’enfant quelles parties sont publiques et quelles parties sont intimes. Les parties intimes qui doivent être préservées. Les responsables peuvent le faire lorsqu’ils se baignent, jouent, se changent, chantent, etc.

2. Commencez tôt

Vous pouvez commencer à enseigner cette prise en charge très tôt, en utilisant un langage simple que l’enfant comprend. L’enfant est constamment en relation avec son propre corps depuis sa naissance. Cette orientation que les parents et les soignants donnent fait partie d’une éducation qui va au-delà de la prévention de la pédophilie.

3.  Méfiez vous d’internet

En vieillissant, il est possible d’avoir des conversations plus complexes et encore plus directes. Guidez les enfants et les adolescents sur ce qu’ils doivent publier sur les réseaux sociaux, les chats, et aussi surveiller les sites web. S’il est possible, installez des programmes et autres outils qui bloquent l’accès à certains sites. Les responsables ne laissent pas les enfants complètement seuls trop longtemps devant l’ordinateur.

4. Faites attention au contenu internet

Un contenu qui est utilisé de manière inappropriée par les agresseurs peuvent générer des problèmes. Comme les photos et vidéos d’enfants ordinaires sur les réseaux sociaux des pères et des mères génèrent d’autres problèmes. Selon le contenu, ce matériel peut être interprété comme une diffusion de contenu pédopornographique. La personne qui héberge ce contenu peut être condamnée à une peine d’emprisonnement de trois à six ans et à une amende.

5. Créer un environnement sûr à la maison

L’enfant a besoin de se sentir complètement en sécurité à l’intérieur pour communiquer quelque chose qui ne va pas. Qu’il s’agisse d’un cas de harcèlement ou d’une agression sexuelle. Écoutez l’enfant, soyez attentif, stimulez la conversation, gardez le canal de communication toujours ouvert afin qu’il puisse vous faire confiance.

6. Aider l’enfant à identifier des personnes fiables

Parlez à l’enfant et établissez avec lui une liste de personnes en qui il peut avoir confiance, ainsi que les limites.

7. Couvre la participation des écoles

L’école est un partenaire clé de cette éducation. Elle doit donc inclure cette orientation dans ses cours. Tout comme à la maison, l’école doit offrir un environnement d’amour, de soins, d’attention et de respect.

8. Responsabiliser l’enfant

Les prédateurs choisissent souvent des enfants et des adolescents qu’ils peuvent manipuler. En plus de toutes les étapes ci-dessus, vous devez assurer à l’enfant qu’il recevra de l’aide s’il en fait la demande. Qu’il peut dire “non” à quelque chose qui le met mal à l’aise.

9. Rapport

Tout type de comportement ou de contenu inapproprié doit être signalé. Cela afin de punir les contrevenants et d’éviter que d’autres personnes ne soient victimes.

Identifier les signes d’abus

Si l’enfant souffre d’une forme d’agression, il est nécessaire de chercher à modifier son comportement, par exemple

Agressivité ;

Tendance à l’isolement ;

Humour dépressif ;

Éviter une personne ou un environnement particulier ;

Marques d’agression sur le corps.

Certains enfants et adolescents peuvent faire semblant que tout va bien. Ce qui renforce encore le besoin d’être proche émotionnellement de l’enfant pour qu’il se sente en sécurité lorsqu’il raconte son agression.

Chercher de l’aide

Si l’agression a eu lieu, il est nécessaire de demander de l’aide. L’enfant bénéficiera d’un psychologue qui l’aidera à surmonter le traumatisme. Les parents et les tuteurs peuvent également bénéficier d’une psychothérapie. Sinon de groupes de soutien avec d’autres aidants qui ont vécu des situations similaires. En termes de processus, Il ne faut pas oublier la nécessité de rassembler des preuves et des déclarations. Outre cette phase de collecte de matériel et de preuves, l’enfant est également envoyé pour faire l’expertise.

Même si c’est un sujet délicat, il est nécessaire de parler de la pédophilie. Guidez les enfants et les adolescents à se défendre contre d’éventuels agresseurs. Même ceux qui ne sont pas directement responsables des enfants doivent savoir. Sachez comment aider les victimes et dénoncer les agresseurs. La pédophilie est un problème de société et tout le monde doit donc en être conscient.