Les bienfaits des exercices physiques pendant la grossesse

On sait depuis longtemps que la pratique d’exercices physiques permet de soulager ces désagréments et est fondamentale pour une grossesse plus paisible et plus saine. De plus, elle apporte des avantages pour le bébé et pour la femme après la grossesse. Cependant, de nombreux doutes subsistent sur le sujet : à quel stade doit-on commencer à faire de l’exercice ? N’est-ce pas dangereux ? Quelles sont les activités les plus recommandées ? Est-il vraiment nécessaire de pratiquer une activité physique pendant cette période ?

Les changements dans le corps de la femme pendant la grossesse

Afin de savoir quelles sont les activités les plus adaptées à la période de menstruation, il est fondamental de comprendre d’abord les changements qui se produisent dans le corps de la femme à chaque stade de la grossesse :

  • Relâchement des ligaments et des articulations
  • La femme “perd progressivement sa taille”
  • Les rejets hormonaux augmentent le volume des seins qui peuvent devenir plus sensibles
  • La vessie sent la pression de l’utérus augmenter et la femme enceinte peut avoir besoin d’uriner plus souvent qu’auparavant.
  • La pression artérielle change et peut diminuer au cours des premiers mois.
  • La posture change au fur et à mesure que le bébé grandit et que le ventre de la mère s’arrondit.
  • La femme ressent généralement une augmentation d’énergie, et c’est pendant cette période que se produisent les premiers mouvements excitants du bébé dans le ventre, ou les premiers “coups de pied”.

Il faut veiller à ne pas exagérer les activités. Un équilibre entre la relaxation, les exercices et l’air frais permettra de maintenir les performances physiques de la femme enceinte, la laissant en pleine forme.

Les activités physiques les plus adaptées aux femmes enceintes

Les femmes enceintes en bonne santé, avec une libération médicale, doivent choisir des activités physiques qui privilégient le renforcement musculaire et qui, surtout, sont agréables. La grossesse est déjà une période de grande anxiété, il est donc important de pratiquer un exercice qui aide à se détendre et à soulager les tensions.

En général, la femme commence les exercices au deuxième trimestre de la grossesse, lorsque les nausées et la somnolence sont passées. La région des épaules et du dos devrait également être renforcée pour soutenir les nouvelles activités propres à la maternité, telles que l’allaitement, les berceuses et le portage du poids du bébé qui augmente chaque mois.

On peut dire que la chose la plus appropriée pour chaque femme est de continuer ce qu’elle fait avec les adaptations pour ses phases de gestation. Pour les femmes sédentaires, la recommandation est de commencer par des exercices plus légers, de préférence accompagnés par des professionnels qualifiés.

1. L’hydro gymnastique

L’hydro gymnastique pour les femmes enceintes est très indiquée pour ses avantages sur le plan du bien-être physique et émotionnel. En plus d’être le moyen le plus sûr pour le fœtus. Les activités aquatiques permettent de développer vos exercices dans un environnement ayant moins d’impact sur les structures articulaires et les muscles squelettiques, et offrent un meilleur contrôle des paramètres physiologiques.

2. La natation

La natation est également une activité physique très adaptée à la période de gestation. Le fait qu’elle soit réalisée dans le milieu aquatique permet au corps de la femme de bénéficier de plusieurs avantages des propriétés de l’eau, contribuant à l’amélioration de certains malaises courants de la période, tels que les gonflements, les lombalgies, entre autres.

3. le Pilates

Le Pilates est une autre activité très indiquée pour la grossesse, principalement parce que les exercices se concentrent sur les muscles abdominaux et du plancher pelvien, qui ont tendance à s’affaiblir pendant la grossesse.

4. Marcher

La marche est un excellent exercice pour les femmes enceintes, car elle permet de maintenir une bonne condition physique sans surcharger les genoux et les chevilles. En outre, il s’agit d’une activité physique qui ne nécessite pas de grandes dépenses (des vêtements et des chaussures de sport adéquats suffisent) et qui peut généralement être pratiquée pendant les neuf mois de la grossesse. Mais, bien sûr, tout dépend des habitudes de la femme et de l’orientation du médecin dans chaque cas…

5. Yoga

Le yoga, de préférence combiné à des exercices cardiovasculaires (comme la marche), est un bon moyen de rester en forme pendant la grossesse. Cette pratique contribue à rendre la personne plus souple, à tonifier les muscles et à améliorer l’équilibre et la circulation. Tout cela avec peu ou pas d’impact sur les articulations.

L’importance du renforcement de la musculature pelvienne

Le renforcement du plancher pelvien doit être l’affaire de la femme, même avant la grossesse, pendant la grossesse et après l’accouchement. Cette musculature supporte tout le poids de l’utérus, du bébé et des liquides, et sa faiblesse peut provoquer une incontinence urinaire. Le physiothérapeute obstétricien peut évaluer et enseigner des exercices spécifiques pour cette région, mais le mouvement de contraction de base est similaire à celui qui consiste à tenir la pisse.