Les choses que l’on ne doit pas faire aux enfants des autres

Vous connaissez ce dicton “ne fais pas aux autres ce que tu ne voudrais pas qu’ils te fassent” ? Oui, il y a des choses que vous ne devriez pas faire avec les enfants des autres si vous ne voulez pas qu’ils fassent avec les vôtres. Et si vous n’avez pas encore d’enfants pour savoir ces choses, nous sommes là pour vous le dire. Découvrez 10 situations que n’importe quel parent prend au sérieux.

1. Ne pas réveiller l’enfant

Si vous avez déjà un enfant, vous savez sans doute combien il est parfois difficile de le faire dormir. De nombreux enfants, en particulier les nouveau-nés, ont des difficultés à dormir, ce qui peut être très stressant pour l’enfant et les parents. Donc, si un enfant dort enfin, laissez-le se reposer. En plus de collaborer avec les parents, vous participez aux développements mental et psycho-moteur de l’enfant.

2. Ne pas embrasser le bébé

Ce n’est pas grave, nous savons que les bébés sont très mignons et notre désir de les serrer et de les remplir de baisers est presque incontrôlable. Mais avant d’avoir une attaque en peluche, pensez aux virus et bactéries que vous avez contracté dans les différents endroits où vous êtes allés ainsi qu’à la vulnérabilité des enfant-bébés. Cela peut sembler un acte inoffensif, mais met en péril la santé de l’enfant.

3. Ne pas immiscer aux directives parentales

Qui n’a jamais entendu un adulte dire “laisse-le” alors que les parents grondent l’attitude de l’enfant ? Cette situation se présente le plus souvent chez les enfants en bas âge et les adolescents. Pourtant, cette attitude ne doit pas être adoptée. L’éducation de l’enfant est la responsabilité des parents, et s’ils n’ont pas laissé l’enfant faire quelque chose, ils doivent avoir une bonne raison de le faire. Il est également important de se rappeler qu’il ne faut pas dire du mal des parents de l’enfant en sa présence car à ce stade, les enfants peuvent se tromper dans ces dictons.

4. Ne pas offrir de nourriture à l’enfant sans l’autorisation des parents

Ce conseil, vous devez le noter dans un endroit que vous voyez tous les jours afin de ne pas l’oublier. Il se peut que donner à l’enfant de votre ami un peu de chocolat vous semble stupide, mais cet acte peut avoir de graves conséquences. Que ce soit le choix des parents de ne pas donner à leur enfant un aliment quelconque ou pour des raisons de santé, telles que des allergies, ce n’est pas à vous de décider ce que cet enfant mangera ou non. Consultez toujours les parents avant d’offrir quoi que ce soit aux petits.

5. Ne pas nourrir un enfant si les couverts ont déjà été utilisés

Ce conseil est très similaire à celui du baiser. Partager sa salive est une chose d’adulte et vous savez déjà très bien comment le faire et quels sont les risques que vous prenez. Même si vous pensez être en bonne santé, il est toujours préférable de servir les autres avec des couverts aseptisés. Cela fait partie des hygiènes de vie à respecter et vous protège ainsi que la personne que vous servez.

6. Ne pas fumer près de l’enfant

On ne doit jamais fumer dans des lieux publics pour le respect des personnes non-fumeurs. La fumée de cigarette possède plus de 80 molécules toxiques avec un odeur défavorable pour certains surtout les femmes enceintes et les petits. L’éducation de l’enfant est de la responsabilité des parents, mais son bien-être concerne toute la société.

7. N’emmenez pas votre enfant jouer avec un autre enfant s’il est malade

À ce stade, soyez empathique et réfléchissez si vous souhaitez qu’un enfant grippé, par exemple, ait des contacts étroits avec votre enfant. Vous êtes-vous mis à la place de cet autre parent ? Les enfants sont les biens les plus précieux et leurs parents feront toujours tout pour les tenir à l’écart de tout danger. Et cela n’a rien à voir avec la fraîcheur.

8. Ne faites pas de comparaisons

“Votre fils ne marche toujours pas ? Wow, mon fils à cet âge était déjà en train de courir !” Dois-je parler du fait que c’est désagréable ? Chaque enfant en est un, il aura toujours ses particularités et cela ne signifie pas qu’il est meilleur ou pire qu’un autre. Ce genre de propos peut contrarier les parents, qui finissent par s’accuser ou se blâmer inutilement.

9. Ne laissez pas un enfant tenir seul un bébé

Les bébés sont très fragiles et même de nombreux adultes ont peur de les tenir dans leurs bras. En général, les enfants ne sont pas conscients de leur force et leurs aptitudes manuelles peuvent ne pas être pleinement développées. Si un enfant veut tenir un bébé, parlez-en avec lui pour lui expliquer pourquoi ce n’est pas une bonne idée. S’il insiste encore, placez le bébé sur les genoux de l’enfant, mais restez maître de la situation, toujours avec vos mains entre le bébé et l’enfant.

10. Ne pas étiqueter les enfants des autres

Ne faites pas, surtout devant l’enfant, de critiques négatives à son égard. Dire qu’un enfant est trop timide, trop “rusé” ou trop sournois peut causer un traumatisme aux petits, et ce n’est pas exagéré. Les enfants sont très sensibles et intériorisent ce qu’ils entendent, ce qui interfère dans la formation de leur personnalité. Sans compter que cette attitude peut également blesser les parents de l’enfant.

Maintenant, vous savez que chaque fois que vous vous rendez à un événement avec des enfants, gardez ces conseils et relisez-les pour éviter ces situations gênantes. Rappelez-vous : le bien-être des enfants est la responsabilité de chacun d’entre nous !