Quelles sont les méthodes pour choisir le sexe de son enfant ?

choisir le sexe de son enfant

Qui n’a jamais voulu avoir le choix du roi, c’est-à-dire avoir une influence sur le sexe de son bébé pendant la conception elle-même ? En effet, le hasard et les probabilités ne rendent pas toujours les choses faciles. Entre les théories scientifiques et les astuces de grand-mère, on ne sait plus sur quelles méthodes se tourner. Voici donc 3 solutions étudiées à la loupe pour vous aider à arriver à vos fins.

La méthode du Dr Landrum Shettle

Étant la méthode la plus scientifique existant pour choisir le sexe de bébé, celle du Docteur Landrum Brewer Shettles a été publiée en 1971 dans son livre intitulé Comment choisir le sexe de votre bébé. Docteur en biologie, l’américain a concentré son travail sur la durée de vie des spermatozoïdes en fonction du chromosome qu’il porte.

Une petite leçon de biologie s’impose avant de continuer ; sachez ainsi que lorsqu’un ovule fusionne avec un spermatozoïde pour créer un embryon, c’est le chromosome porté par le spermatozoïde qui définira le sexe du bébé. L’ovule qui porte un chromosome X fusionnant avec un spermatozoïde porteur de chromosome X donnera vie à une petite fille tandis qu’un autre porteur de chromosome Y donnera un garçon.

Selon les recherches du Dr Shettle, les spermatozoïdes Y sont plus rapides et plus fragiles que les spermatozoïdes X. Par ailleurs, les spermatozoïdes X auraient une durée de vie plus longue (5 jours) que les semences Y lorsqu’ils sont dans l’utérus d’une femme. L’idée consiste donc à faire l’amour 5 jours avant l’ovulation pour avoir une fille et 2 jours après celle-ci pour avoir un garçon. Pour obtenir plus de renseignements, n’hésitez pas à vous rendre sur le site https://www.mybubelly.com/

La méthode de Dr Papa pour modifier le pH de la glaire cervicale

Nombreux sont ceux qui optent pour le régime du Dr Papa pour avoir une fille ou un garçon. Il s’agit d’une méthode, assez contraignante, consistant à modifier ses habitudes alimentaires dans le but de contrôler le pH de la glaire cervicale qui est la substance blanchâtre présente à l’entrée de l’utérus et qui facilite ou rend plus difficile le passage des spermatozoïdes. Si les spermatozoïdes X sont plus à l’aise avec un pH acide (pH inférieur à 7) de la glaire cervicale, les gamètes Y sont plus actifs dans un milieu basique (pH supérieur à 7).

Pour cela, l’idée consiste donc à contrôler le sexe du bébé, fille ou garçon, en modifiant son alimentation. Pour concevoir une fille, un régime à base de calcium et de magnésium doit être suivi. Le régime est pauvre en sel avec des alimentations comme les laitages, les œufs, les légumes verts et fruits secs. Pour concevoir un garçon, un régime riche en potassium et sodium est à privilégier. Le menu sera composé des viandes, poissons fumés, charcuteries, beurre salé ou boissons gazeuses. Le régime devra cependant être respecté à la lettre au moins 2 mois et demi avant la conception.

Une position pour choisir le sexe de bébé

Cette théorie se base toujours sur l’idée que les spermatozoïdes Y sont plus rapides que les gamètes X ainsi, réduire la distance à parcourir par ces derniers pour aller jusqu’à l’ovule peut donc être l’une des méthodes pour contrôler le sexe de l’embryon. Pour avoir un bébé avec le sexe que vous souhaitez, des positions favorisant les pénétrations profondes comme les levrettes sont conseillées. En effet, elles permettent de diminuer le chemin que le spermatozoïde aura à traverser pour arriver à l’ovule ce qui privilégie les gamètes Y.

Par contre, pour avoir une fille, des positions occasionnant des pénétrations peu profondes comme les missionnaires sont à avantager. Cela favorise les gamètes X. Certaines théories affirment également que l’orgasme féminin au moment de l’éjaculation favorise les gamètes Y. il est donc conseillé pour ceux qui souhaitent concevoir un petit garçon.