Alimentation d’une femme enceinte : respect du régime alimentaire et de l’apport calorique

Il est courant, pendant la grossesse, qu’une femme ait des doutes sur son alimentation et sur le poids qu’elle devrait ou pourrait atteindre en raison de sa grossesse. Il existe tellement de mythes à ce sujet qu’il est difficile de distinguer ce qui est vraiment applicable. C’est pourquoi nous avons décidé de lever deux des principaux doutes concernant la nutrition et le poids idéal pendant la grossesse.

La quantité de nourriture qu’une femme enceinte doit consommer

Pendant la grossesse, le corps de la femme stocke des nutriments afin d’être prêt pour l’allaitement. Le corps demande donc plus de calories afin de nourrir le bébé et de garder des réserves pour l’avenir. Les femmes enceintes en sous-poids doivent augmenter leur apport calorique au début de la grossesse pour être prêtes à temps pour les derniers mois et pour l’allaitement. Les femmes qui ont un poids normal ou un excès de poids doivent augmenter leur apport calorique à partir de la douzième semaine. Manger des fruits et légumes n’est seulement réservés pour des personnes suivant un régime particulier. Effectivement, ils doivent faire partie de l’alimentation d’une femme enceinte. Pour un bon déroulement de la grossesse, boire du lait et manger une quantité suffisante de viandes sont également recommandés. Mais cela ne signifie pas qu’une femme enceinte doit commencer à “manger pour deux” mais que son alimentation doit être surveillée et respectée. Pour cela, il est nécessaire qu’elle consulte un nutritionniste pour faire une évaluation complète et définir le régime alimentaire idéal et la quantité suffisante de chaque aliment qu’elle doit consommer. Normalement, la quantité suggérée pour l’augmentation des calories pendant la grossesse se situe entre 300 et 350 kcal par jour. Concernant la consommation de café pendant la grossesse, il faudrait toujours demander conseil à votre médecin.

Le poids idéal pour chaque femme enceinte

Les femmes enceintes qui ont un poids normal et sain avant la grossesse devraient prendre environ 11 à 14 kg pendant la grossesse. Les personnes en surpoids ne devraient gagner que 7 à 9 kg, tandis que celles en sous-poids devraient gagner 13 à 16 kg en neuf mois. Il est important de veiller à l’alimentation d’une femme enceinte pendant la grossesse et à ce qu’elle ne soit pas sédentaire. Effectivement, la qualité et notamment la quantité de sa nourriture doivent être respectées. Le surpoids pendant la grossesse peut conduire à l’obésité. En outre, les femmes enceintes en surpoids sont exposées à des maladies telles que de diabète gestationnel. Ces complications peuvent rendre l’accouchement difficile et la femme peut être obligée d’opter pour une césarienne. Dans le cas des femmes enceintes en sous-poids, le bébé risque de naître plus faible, moins nourri et plus sujet aux infections et autres complications postnatales. Dans cette optique, toute femme enceinte doit veiller à la fois à son alimentation et à son poids. Elles doivent principalement compter sur l’accompagnement du nutritionniste et du médecin qui assure les soins prénataux pour garantir une grossesse sereine et que le bébé naisse fort et en bonne santé.